ANGUS S’EXPRIME SUR LE PROJET DE FONDERIE DE NORONT AU PARLEMENT

Charlie Angus s’est exprimé aujourd’hui au Parlement à propos du choix du site pour une fonderie de ferrochrome projetée par Noront. Il souligne que le processus d’approbation d’une fonderie doit tenir compte des préoccupations sociales et environnementales et des inquiétudes de la population vu l’importance du projet. C’est pourquoi la candidature de Timmins a clairement une longueur d’avance.

 

Les habitants de Sudbury et de Sault Ste. Marie qui s’opposent au projet ont soulevé des questions légitimes quant à l’impact environnemental d’une fonderie dans les limites d’une ville. M. Angus signale que cette opposition doit être prise en compte lors du choix du site. Il ajoute que la population de Timmins appuie vivement l’endroit proposé, qui se trouve loin des quartiers résidentiels et près d’autres fonderies.

 

« Pour construire une fonderie, il faut obtenir l’aval de la population et une autorisation environnementale. Les préoccupations sont valides en ce qui concerne les candidatures de Sudbury et de Sault Ste. Marie. Quant à Timmins, nous avons un endroit adapté et le soutien de la population, sans compter que le projet aiderait le chemin de fer Ontario Northland. »

 

M. Angus affirme qu’il faut songer aux grandes répercussions sociales d’un tel projet.

 

« Le projet à Timmins aura des répercussions sociales et environnementales de plus grande ampleur dans une région d’une superficie supérieure et ne rencontrera aucune opposition de la population. »