e député Angus réclame en Chambre l’équité à la pompe : Charlie Angus engage toutes les municipalités du Nord à faire front commun dans ce dossier

Charlie Angus, fait une déclaration au Parlement aujourd’hui pour réclamer l’équité à la pompe. La ville de Timmins a récemment répondu à l’appel et M. Angus invite toutes les municipalités du Nord à se joindre à cette lutte.

 

« Les familles de travailleurs, qui n’ont d’autre choix que de se rendre au travail en voiture, subventionnent les bénéfices des raffineries. Quant aux entreprises du Nord, c’est leur rentabilité qui en souffre. Nous devons défendre nos résidents, qui se font siphonner à la pompe et ponctionner à la caisse. Il est temps d’insister sur l’équité des prix de l’essence. »

 

Les gens de Timmins continuent de payer l’essence presque 35 % plus cher que les résidents de Regina. Quand le prix du baril de pétrole augmente sur les marchés internationaux, le prix de l’essence à la pompe bondit aussitôt. Par contre, si le prix du baril baisse, le prix à la pompe dans le Nord de l’Ontario reste élevé. M. Angus affirme que lorsqu’on commence à poser des questions, les réponses deviennent bien plus vagues.

 

« Faiblesse du dollar canadien. Manque de capacité de raffinage. Bla, bla, bla. On nous dit que le coût du pétrole influe sur le prix que paie le consommateur à la pompe quand il est élevé, mais jamais quand il est faible. Pas besoin d’être économiste pour savoir qu’il faut faire la lumière là-dessus. »