IL EST ENCORE TEMPS DE REMPLIR LA PROMESSE FAITE AUX PETITES ENTREPRISES

Les députés libéraux ont encore l’occasion de remplir la promesse qu’ils ont faite aux propriétaires de petites entreprises, selon laquelle ils auraient droit à une réduction d’impôt. En février 2015, le NPD a proposé de réduire les impôts aux petites entreprises, les faisant passer de 11 % à 9 %. Le gouvernement conservateur a adopté la proposition dans son budget de 2015. Selon leur plateforme, les libéraux ont promis de conserver la mesure, mais le projet de loi C-15, Loi d’exécution du budget, freine toutes les réductions futures.

 

Le député de Timmins—Baie James, Charlie Angus, a affirmé que l’on voit rarement les trois grands partis politiques s’entendre : « C’est exactement ce qui s’est produit au cours de l’élection au sujet de la réduction du taux d’imposition aux petites entreprises à 9 %. J’ose espérer qu’il ne s’agit pas d’un jeu cynique de la part du gouvernement libéral et qu’il remplira sa promesse malgré tout. »

 

Selon un rapport récent du directeur parlementaire du budget, cette promesse rompue coûtera 2,2 milliards de dollars aux petites entreprises au cours des quatre prochaines années. Elle coûtera également 300 millions de dollars supplémentaires à l’économie et entraînera la perte de 1 240 emplois d’ici 2020-2021.

 

« Nous dépendons peut-être fortement du secteur des ressources naturelles dans le Nord, mais les petites entreprises demeurent le fondement de notre économie. Nous espérons que les libéraux rempliront leur promesse et veilleront à ce que les petites entreprises ne soient pas contraintes de payer des milliards de dollars. »