Le NPD souligne le 10e anniversaire de la plainte sur les services offerts aux enfants des premières nations

« Il y a dix ans aujourd’hui, l’Assemblée des Premières Nations et la Société de soutien à l’enfance et à la famille des Premières Nations du Canada déposaient une plainte relative aux droits de la personne qui a mené à la reconnaissance du fait que le gouvernement fédéral était coupable de discrimination raciale à l’endroit de 163 000 enfants des Premières Nations.

Malheureusement, la bataille judiciaire est loin d’être terminée, puisque ce gouvernement, malgré un vote unanime à la Chambre des communes et deux ordonnances de non-conformité, ne respecte toujours pas la décision du Tribunal des droits de la personne du Canada.

Le gouvernement a peu fait en 2016 pour remédier à la situation tel qu'ordonné par le Tribunal. Nous réitérons donc notre appel au gouvernement libéral de se conformer immédiatement à la décision du Tribunal et d’investir au minimum, dans le budget fédéral de 2017, les 155 millions de dollars requis pour mettre fin à la discrimination.

Pour reprendre les mots de Cindy Blackstock, les jeunes des Premières Nations n’ont qu’une seule enfance. Dix ans, c’est une période trop longue lorsqu’on attend l’équité en matière de services offerts par le gouvernement fédéral. Cessons de ruiner l’enfance de nos jeunes. »