LES COMPRESSIONS DE PERSONNEL À FEDNOR DÉMONTRENT LA NÉCESSITÉ D’UN MANDAT REVITALISÉ

Au cours des six dernières années, l’agence de développement économique du Nord de l’Ontario a connu des compressions de personnel de 30 %. Ces importantes compressions de personnel s’ajoutent à des compressions similaires du financement des programmes. En 2003, au pire de la récession économique mondiale, FedNor comptait, dans tout le Nord, 120 employés ayant pour mandat de promouvoir le développement et la diversification économiques. Depuis lors, le personnel de l’agence a régulièrement décliné pour atteindre 83 employés.

 

Charlie Angus, député de Timmins — Baie James, demande au nouveau gouvernement libéral de prendre des mesures concrètes pour restaurer le plein mandat de FedNor.

 

« Comment peut-on parler de développement et de diversification économiques dans le Nord de l’Ontario lorsque l’on sabre le personnel et le financement de l’agence qui a pour mandat de s’en charger? Nous avons déjà vu trop de projets mis de côté par manque de financement de FedNor. Nous apprenons maintenant que les personnes qui sont employées pour collaborer avec les entreprises du Nord ont vu leur nombre diminuer comme une peau de chagrin. »

 

Le député Angus souligne que les récents succès des entreprises du Nord de l’Ontario au Congrès de l’ACPE sont un parfait exemple de l’excellent travail accompli par FedNor.

 

« Assurer la diversification économique du Nord ne devrait pas être considéré comme un enjeu partisan. J’ose croire que tous les partis souhaitent contribuer au renforcement de l’assise économique de notre région. C’est pourquoi j’appelle le nouveau ministre responsable de FedNor à mettre un terme à cette saignée et à redonner à FedNor un niveau de financement et de dotation propre à lui permettre de s’acquitter de son important mandat. »

 

Lien vers le document donnant l’ampleur des compressions :

http://charlieangus.ndp.ca/sites/default/files/multisite/76282/field_content_files/20160314_opq_fednor_cuts_.pdf