LES MUNICIPALITÉS DU NORD AUX CÔTÉS DU DÉPUTÉ ANGUS POUR DEMANDER AU BUREAU DE LA CONCURRENCE D’ENQUÊTER SUR LES PRIX DE L’ESSENCE

Les municipalités du Nord s’allient au député de Timmins—Baie James, Charlie Angus, pour demander au Bureau de la concurrence de faire enquête sur les prix de l’essence dans le Nord de l’Ontario. Jusqu’à présent, les municipalités de Temagami, Kapuskasing, Machar, Fauquier-Strickland, Black-River Matheson, Mattice-Val Côté et North Bay ont écrit au Bureau de la concurrence. Timmins a également adopté une résolution sur l’essence qu’elle a transmise au gouvernement provincial. Le député Angus se réjouit de l’appui croissant des municipalités du Nord à son initiative, parce que toutes les familles du Nord de l’Ontario se ressentent du prix élevé de l’essence à la pompe.

 

« L’écart énorme des prix d’une municipalité à l’autre a des conséquences sur la compétitivité de toute la région. C’est pourquoi je suis si content de voir que les collectivités du Nord font campagne avec nous. Les différences de prix pénalisent toutes nos industries et font mal aux familles. »

 

M. Angus veut que le Bureau de la concurrence examine l’état actuel des coûts de l’essence dans le Nord et détermine si les prix sont gonflés artificiellement. Ce n’est pas la première fois que M. Angus écrit au Bureau de la concurrence à ce sujet, mais il se bute constamment au refus d’examiner la question de l’augmentation des prix dans le Nord.

 

« L’écart des prix de l’essence ne peut s’expliquer uniquement par les coûts d’acheminement. Les habitants de ma circonscription m’ont dit haut et fort que les prix élevés qu’ils paient pour l’essence ne correspondent pas à des prix alignés sur ceux de la concurrence. Grâce aux municipalités du Nord, nous pouvons maintenant faire entendre notre voix. »