LES SURVIVANTS DE SAINTE-ANNE DE RETOUR DEVANT LES TRIBUNAUX

Les survivants du pensionnat indien de Sainte-Anne seront de retour à la Cour supérieure de l’Ontario mardi dans le cadre de leur quête de justice auprès du gouvernement fédéral. Selon Edmund Metatawabin, représentant de l’organisation des survivants de Sainte-Anne, le gouvernement fédéral aurait manqué à ses obligations légales en dissimulant des milliers de pages qui prouveraient l’étendue des agressions et de la torture dont étaient victimes les élèves de Sainte-Anne.

 

En décembre, les avocats de la ministre Carolyn Bennett ont réussi à démontrer que les survivants dont la cause avait été rejetée parce que la preuve n’avait pas été fournie ne pouvaient poursuivre le gouvernement sur le principe général de l’équité procédurale.

 

Dans un affront sans précédent contre les survivants, le gouvernement a intenté une action en recouvrement contre l’avocate de Sainte-Anne, Fay Brunning. M. Metatawabin sera représenté par d’autres avocats à l’audience devant la Cour supérieure à Toronto.

 

Un rassemblement public et une conférence de presse se tiendront à 9 h 15 à la Cour supérieure de l’Ontario, à Toronto, au 130, rue Queen Ouest.