PROJET MCINTYRE POWDER : IMPORTANT POUR LES MINEURS DU NORD

Charlie Angus, encourage les ex‑mineurs qui ont été exposés à la poudre d’aluminium dans les mines d’or et d’uranium à participer à une rencontre spéciale. Le Projet McIntyre Powder cherche à déceler des conséquences neurologiques possibles chez les mineurs forcés de respirer de la poussière d’aluminium (poudre McIntyre) dans le cadre de leur travail. Remplir les poumons des mineurs de poussière d’aluminium devait supposément les protéger de la silicose dans les mines entre 1943 et 1980.   

 

M. Angus a écrit de nombreux articles sur les conséquences de la poudre d’aluminium. Son grand‑père a souffert d’une grave déficience neurologique après avoir passé sa vie à respirer de la poudre à sec à la mine McIntyre. 

« Ma famille a été traumatisée par la souffrante agonie de mon grand‑père. Nous avions tant de questions sans réponse à propos des conséquences de l’inhalation de la poussière d’aluminium sur ces problèmes de santé apparus plus tard. J’encourage d’autres familles ayant des préoccupations semblables à prendre part à cet important projet. »


La rencontre spéciale durera deux jours, le 11 et 12 mai prochains, au Ramada Inn de Timmins. Plusieurs organisations seront présentes, comme le CCHST (Centre de santé des travailleurs et travailleuses de l’Ontario), des médecins, des infirmières, des hygiénistes industriels, des coordonnateurs de la santé et de la sécurité des Métallos et le Bureau des conseillers des travailleurs. Ce projet est dirigé par Janice Martell, qui milite dans ce dossier sans répit.

« Je tiens à saluer le travail extraordinaire accompli par Janice Martell, ainsi que par les organisations et les syndicats qui l’appuient dans son travail. Je demande à tous ceux qui pensent être touchés personnellement, ou dont un membre de la famille a été touché, de venir à la rencontre et de s’adresser à leur organisation. »

 

Projet Mcintyre powder : http://mcintyrepowderproject.com/(en anglais)