SELON ANGUS, IL FAUT PRENDRE UN ENGAGEMENT CLAIR À L’ÉGARD DE L’EXPLORATION MINIÈRE

Alors que le nouveau gouvernement libéral présentera un premier budget, le député de Timmins—Baie James, Charlie Angus, affirme qu’il est essentiel de reconnaître l’importance du secteur minier pour l’économie du Nord. Un moyen clair de le faire consiste à maintenir le Crédit d’impôt pour l’exploration minière que les libéraux avaient annulé au cours de leur dernier mandat. Le gouvernement de Stephen Harper a réintroduit ce crédit pendant la dernière législature à la suite des pressions du NPD.

 

Lorsqu’il a pris la parole à la Chambre la semaine dernière, M. Angus a demandé au gouvernement de prendre à l’égard de l’environnement un engagement qui permet de préserver la robustesse du secteur minéral.

 

« Comme je représente une région dont l’économie repose sur les ressources, j’ai assisté à l’énorme ralentissement dans le cycle des produits de base. Nous voyons des mises à pied et la fermeture des mines. Ce que j’entends des intervenants du secteur des mines, c’est qu’ils veulent non seulement obtenir des politiques environnementales claires qui leur permettent de créer des liens de confiance avec les communautés des Premières Nations, mais aussi savoir si ce gouvernement va maintenir le Crédit d’impôt pour l’exploration minière qui les aidera à trouver la prochaine génération de mines. »

 

M. Angus a déclaré que la fermeture de la mine Dome, une mine centenaire située à Timmins, témoigne de l’importance d’appuyer l’exploration de nouveaux gisements de minerai, ajoutant qu’au XXIe siècle, l’exploration minière peut être viable.

 

« Il faut établir un équilibre entre une orientation environnementale claire et le maintien de l’appui dont nous avons besoin pour la gestion des ressources de notre région. »

 

M. Angus affirme qu’il continuera de réclamer un appui clair du fédéral au secteur des ressources naturelles du Nord.